mardi, décembre 28, 2004

un tit coup de bemol au coeur

voila,j ai l impression d un seul coup d un seul de raconter ma life .........tant pis je me lance.
UN grand bout de bonne femme mariée a un homme assez baraqué.............je connais a peine ce couple qui sont les amis d amis...on fait un peu connaissance sur le net et ceux ci nous invitent et ouvrent leur maison pour nous ..presque inconnus a des milliers de kilometres........on apprend a se conaitre et on passe 15 jours inoubliables.
le net aidant ,on approfondis les liens .........et les voila chez nous pour faire un titi bout de chemin ensemble.................;ça fait chaud au coeur et ça va être chaud .............bisoous a vous les amis et ravie de vous recevoir parmis nous
je vous aime.heu on vous aime

vendredi, décembre 24, 2004

Petite chanson acadienne

Allez un peu de folklore acadien pour passer la fin de l'année ...
N'y voyez pas des conseils mais juste le délire d'un gars épuisé par son supérieur hiérarchique


La ballade de Jean Batailleur
Paroles et Musique: Zachary Richard

Je m'appelle Jean, Jean Batailleur,
Je m'ennuie tant que ça me fait peur.
Je suis orphelin, abandonné,
Sous la pleine lune on m'a trouvé.

Au bout du monde où je suis né,
La vie est dure, l'amour cassé,
C'est pas la peine de faire comme si.
Tout est foutu, tout est pourri,
La vie est dure, y a pas d'espoir
Quand on est mauvais comme moi.

Passe la bouteille, sers-moi un verre,
Plus que je bois, plus je vois clair.
Y as pas d'avenir, y'en aura pas,
Y a qu'l'amertume et le tracas.
Des fois je vois l'étoile rouge,
J'entends l'appel, je sens le loup.

Prends ton couteau, allons dehors,
Viens donc danser avec Tit Jean.
À coups de poing et au fusil,
Je suis le plus fort dans le pays.
Ça m'a donné que de l'ennui,
Des points de suture et des ennemis.

Je m'appelle Jean, Jean Batailleur,
Je m'ennuie tant que ça me fait peur.
Je suis orphelin, abandonné,
Sous la pleine lune on m'a laissé.

To connais quoi mo té gain,
Moté gain pas rien

jeudi, décembre 23, 2004

The girl of Lucifer

Le feu éclaire ses cheveux,
La chaleur colle à son corps,
La lumière éblouit ses yeux,
La fille de Lucifer est mise à mort.

Doucement la flamme glisse
Et se débat sur sa peau lisse,
Doucement la flamme mord
Caresse érotique qu'elle adore.

Son baiser de plus en plus ardent
S'accroche à son buste frissonnant,
Flamboyant il la possède et l'explore
Afin de conjurer le bon sort.

Puis, la plainte douce
Que sa salive éclabousse
S'éteind d'un murmure mélancolique
Pour rejoindre les gouffres sataniques.

Debility Jane- 04.10.1985


Peau...aime

De braise... et de glace,
Mon coeur consume et mes pensées se figent,
De baise... et de grâce,
Mon corps consomme et mon âme s'érige.
D'une falaise, j'ai jeté mon masque,
De ce malaise j'ai nourrit mes vertiges.
De ce qu'il reste tout est si flasque
Qu'à l'éternité je pleure ces vestiges.

J'ai sculpté mon souvenir jusqu'à voir ton image,
J'ai honni mon coeur et à présent je m'afflige.
Je murmure à jamais ton nom à travers mes âges,
Que ce souffle tremblant embrase ton prestige...



D.J.
(extrait du Journal de Corps de Debility Jane-, chapitre III, Les Faux-cils d'Ethérée)

Pluie Verglacante (suite)- Baston imminente

Bon ... allez je me lâche .... après vous allez me dire que je suis violent mais bon .... pas grave ...je crois que je vais me laisser aller bientôt ....
Me soulager de mes ulcères, de mes tensions internes, de mes démons intérieurs comme m'a dit le psychiatre lors de mon dernier stage en Internement Intensif ...

Hier, pluie verglacante de merde ...2 centimètres de glace ... Ça m'a pris près de quinze minutes en me dépêchant pour gratter toutes les vitres de ma bagnole nippone (ni mauvaise d'ailleurs). Bref, je gueulais déjà dans mon for intérieur et extérieur contre les intempéries et la malédiction que Dieu avait daigné jeté sur mes épaules .....

Bien évidemment ... tout est bloqué partout ...voitures en panne, accidents dûs aux dérapages non contrôlés et à l'oubli de certains de foutre leurs putains de pneus d'hiver ! (Entchoulés de Montréalais ... ) . Le bout de chemin qui d'habitude me prend environ 10 minutes s'est transformé en un 55 minutes d'enfer de métal, de fumée et de phares à iodes de merde (qui éclairent ta gueule au point de te rendre aveugle !!).

Je gueulais .... normal ....
Faut dire que j'écoute System of a down aussi ... ça aide pas à se calmer ... mais ça me fait du bien ... alors !!!!!! Puis j'écoute ce que je veux dans ma bagnole ...non mais .... Vous voyez ! J'vous disais que ça m'énervait les bouchons de circulation ...
La Rage au volant ... je la comprend !!!

Après douze mille bifurcations et tentatives de fuites urbaines pour évacuer mes frustrations et mes haines .... j'arrive sur l'autoroute 15 ...direction Nord ... enfin je dis une autoroute mais ça ressemble plutôt à un terrain de stationnement géant ayant subi une radiation nucléaire corrosive ... vu les trous dans l'asphalte et le nombre grandissant de voitures épaves gambadant allègrement dans la faune indutrielle automotive ...

Rhhhhaaaaaaa ils me cherchent ou quoi ...... Pas le choix , je suis obligé de suivre les autres ... et d'attendre ...et ça ...ça m'emmerde .... ça avance pas ... ou ça avance mal ... personne ne laisse passer personne ........ Bon ..je laisse passer deux bagnoles ....... et j'avance lentement ...histoire de pas arriver ches moi à 2 heures du mat' non plus ...

Soudain ...un entchoulé en Honda Civic de Merde avec un aileron sport à l'Arrière style "Quand je serai grand je serai Voiture de Course ou alors Champion du Monde de mon quartier du gars qui a la stéreo de bagnole la plus puissante de l'univers" vissé avec des boulons sur le coffre arrière (Comment peut-on avoir du temps pour faire ..ou même juste penser à ce genre de conneries ????)

Aparté - Désolé la phrase précédente est un peu longue mais elle représente mon défilement de pensée du moment (de merde ...je tiens à le préciser .... quoique à date ...je ferai mieux de préciser les bons moments .... ça irait plus vite ...j'aurai rien à écrire ...)

Donc le Cagol en Honda Civic ...roule allègrement sur la bande d'arrêt d'urgence pour me faire une mémorable queue de poisson. Mais y a plein de neige ...et du verglas (si vous vous référez au titre ..quand même ... faites un effort ! ) donc le sus-dit enfant de mouette me fait un dérapage à 115 degrés juste devant ma gueule !!

Je pile comme un con ...pas le choix .... Je jette un oeil rapide (et le récupère aussitôt - j'en ai pas commandé à Noël ...) derrière ...histoire de voir si je me fais empapaouter par le blaireau qui me colle derrière .... ça va ... du peu que je vois via le rétroviseur il semble maîtriser la situation ....

Le Honda Civiquien entrouve sa fenêtre et commence à gueuler des trucs que je comprend pas .... normal ...la musique est à fond ... Histoire de me défouler ...je klaxonne un peu ... en lui disant d'avancer au lieu de rester là comme un gros con qu'il est .... et là ..... le jeune bouffon à casquette à l'envers sort son bras de la fenêtre et déploie son majeur ....
Une bouffée de chaleur me submerge ... ma lèvre supérieure se redresse du côté droit tandis que ma paupière gauche se met à frétiller toute seule.
Une seule alternative .... je sors de ma bagnole (en regardant bien qu'un autre enfoiré ne m'arrache pas la portière - masi bon je suis tranquille on est bloqué ..)
Le Civiquien .... sûrement pris de frissons, décide de remonter sa vitre le plus vite possible ... J'essaie d'ouvrir sa porte ...Le Malin ...il a tout prévu ...fermé !!! et tandis que je hurle à la nuit mon désespoir devant tant d'incompréhensions ....la Civic, telle un animal blessée semble vouloir se sauver, se frayer un chemin dans l'amas de boue et de neige mi fondue mi gelée comme si elle cherchait son cimetière pour pouvoir se reposer à jamais..... Je tente de l'aider en la poussant délicatement avec mes pieds .... en évitant de me ramasser la gueule par terre .... ça glisse quand même ....

Adieu petite voiture ...essaye de survivre tant que tu peux ...


et si je te revois ... fais gaffe à tes fesses ...

mais bon j'dis ça ...



Pluie Verglacante - humeur désopilante

Poème surgissant du passé ...fort fort lointain
Désir de pourrir ... jusqu'au lendemain


Je ne savais plus comment t'enlacer
Sauras-tu un jour me pardonner
Je ne voulais pas t'abandonner
Même si tu voulais tout quitter

J'aurai voulu pouvoir expliquer
qu'un jour on aurait pu oublier
Fermer les yeux et s'écouter

Comment pourrais-je me faire pardonner ?
Comment pourrais-je encore te parler ?
Sache que l'on aurait pu encore s'enlacer
S'embrasser pour faire fuir le passé

Je n'ai pas su comment effacer
Ton trop plein de chagrin, tes frayeurs cachées
J'ai lamentablement échoué

J'aurai voulu pouvoir te dire
que nous pouvions croire en l'Avenir
J'aurai aimé encore pouvoir rire
Avec toi et essayer de te faire frémir.


mercredi, décembre 22, 2004

un tout tit coucou

je penètre mon esprit et celui ci s'infuse
le temps qui passe et le bilan s impose
avant que je ne sois vieille et confuse
de réfléchir il faut que je m'impose
pour ne pas me sentir comme une intruse

dans ce corps que j ai investi
ok j aurais pu mieux tomber
mais je dois me contenter de ce ptit
tout petit petit petit bonnet
cela dit c est la vie

plus je reflechis et plus je me demande
si d etre ignorante je ne serais pas gagnante
c est décidé je me colle a l amende
a chaque fois que mon cerveau joue a la parlante
je le donnerais en offrande
pour éviter qu il se lamente

et si ce pacte est tenu
en fin d année bientot venue
je serais plus conne et moins ingénue
émotionnellement morte mais plus émue
mes enfants de ce pacte sont exclus

bises a tous






IL FAUT BIEN VIVRE POUR BIEN MOURIR

Choisissez la vie. Choisissez un travail. Choisissez une famille. Choisissez une putain de grosse télé, choisissez des machines à laver, des voitures, des lecteurs de CD et des ouvre-boîtes électriques. Choisissez la santé, peu de cholestérol, et une mutuelle. Choisissez des prêts à taux fixe. Choisissez votre première maison. Choisissez vos amis. Choisissez vos survêtements et les bagages qui vont avec. Choisissez un salon à crédit et ses couleurs en option. Choisissez le bricolage et de vous demander ce que vous foutez là un dimanche matin. Choisissez de vous affaler sur un canapé en regardant des jeux lobotomisants et débilitants, en enfournant dans votre bouche de la nourriture de merde. Choisissez de vous pisser dessus à la toute fin, de passer vos derniers instants dans un hospice pourri, rien de plus qu'une honte pour l'égoïste progéniture ravagée que vous avez pondue pour vous remplacer. Choisissez votre futur. Choisissez la vie.
Ewan Mc Gregor

(en clair arrêtez de subir, arrêter de nous faire chier quand ça va pas, si ça va pas prenez vous en qu'à vous mêmes, pas à la providence ni au Bon dieu)

Et je rajouterai donc : "demain est le premier jour du reste de ta vie"
(Etienne Daho)

Voilà juste pour signaler qu'il y a des petits gars qui pensent bien et qui causent pas bête
Druzilla (co-pensée avec DJ)

Concept de Druzilla

Bon Druzilla est trop timide pour mettre ça sur le blog ???

Méditons un instant là dessus !!

Je cite Damoiselle Druzilla :

" ... / ... C'est l'histoire d'un type qui va chez son médecin. Il porte un chapeau haut de forme.
Il s'assied et ôte son chapeau. Le médecin aperçoit alors une grenouille posée sur un crâne chauve. Il approche et constate que la grenouille est comme soudée à la peau.
-"Et vous avez cela depuis longtemps?" s'étonne le praticien.
C'est alors la grenouille qui réponds :
-"Oh vous savez, docteur, au début, ce n'était qu'une petite verrue sous le pied."

Cette blague illustre un concept : parfois on se trompe dans l'analyse d'un évènement parce qu'on est figé dans le seul point de vue qui nous semble évident. ... /..."

et bien là je me dis ...des fois ... tu te demandes ... des fois ...

mardi, décembre 21, 2004

La Lumière pure est l'Obscurité pure

"La lumière pure est l'obscurité pure " ... c'est pas moi qui le dit c'est Hegel.

Alors !! C'est quand même une référence en philo Mossieur Hegel ... bon c'est pas mon préféré mais il faut en tenir compte pareil ...

Contradiction me direz vous ...et pourtant selon Hegel, le devenir s'opère par dépassements successifs des contradictions . Dépasser, ici, c'est nier mais en conservant, sans anéantir : la lumière a besoin de l'obscurité pour exister et inversement. Chaque terme nié est intégré. Rien de pessimiste ici ...juste un constat ...tout semble complémentaire même si cela sonne bizarre à vos oreilles, à vos yeux. Les termes opposés ne sont pas isolés mais en échange permanent l'un avec l'autre. La Contradiction joue un rôle essentiel. C'est elle qui régule les Sens ... C'est elle qui permet que l'on parle de la Lumière ... comme l'Obscurité. Toute réalité est un jeu de contradiction : mort et vie, être et néant etc.

Le Négatif est créateur ... selon Hegel ...

miinnnceee je devais parler de trucs positifs .... j'ai encore échoué lamentablement. Je voulais juste écrire un petit mot ...et me voilà parti dans un délire de philo de terminale !!!

Enfin ...c'était juste pour dire que pour avoir le Bonheur ... il doit y avoir du Malheur ; pour voir la Lumière ... ben il faut de l'Obscurité aussi ... l'Un n'est rien sans l'Autre ; l'Un EST l'Autre selon le point de vue ...mais bon j'dis ça ... c'est pas moi qui le dit ...c'est Hegel !!!

loi de Parkinson

La loi de Parkinson (rien à voir avec la maladie du même nom) veut que plus une entreprise grandit, plus elle engage de gens médiocres et surpayés.
Pourquoi? Tout simplement parce que les cadres en place veulent éviter la concurrence. La meilleure manière de ne pas avoir de rivaux dangeureux consiste à engager des incompétents. La meilleure façon de supprimer en eux toute vélléïté de faire des vagues est de les surpayer.
Ainsi les castes dirigeantes se trouvent assurées d'une tranquillité permanente.
A contrario, selon la loi de Parkinson, tous ceux ayant des idées, des suggestions originales ou des envies d'améliorer les règles de la maison seront systématiquement éjectés.
Ainsi, paradoxe moderne, plus l'entreprise sera grande, plus elle sera ancienne, plus elle entrera dans un processus de rejet de ses éléments dynamiques bon marché, pour les remplacer par des éléments archaïques onéreux.
Et cela au nom de la tranquillité de la collectivité.

Druzilla, extrait de "L'Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu" d'Edmond Wells
Réflexion toute personnelle:

Merde on dirait l'exact fonctionnement de l'Administration française en Général, non?

Sin City et Couloir sans Souvenir

Tiens je me demance ce que ce film va donner - la bédé de Frank Miller me plaisait bien - faut voir - même si je risque encore d'être déçu :

http://progressive.stream.aol.com/aol/us/moviefone/movies/2004/sincity_019736/sincity_trlr_01_dl.mov

J'ai croisé un gars dans les couloirs ... avec qui j'avais travaillé il y a 7 ans ...dans une autre compagnie, nous ne faisions pas des jeux à l'époque mais des dessins animés (relativement mal dessinés par des pauvres Chinois sous- payés).
Comme d'habitude, je reconnais les gens et eux ne me reconnaissent pas. Bizarre, cette faculté qu'ont les gens d'oublier les visages .... moi je n'y arrive pas ... malheureuseument. Alors j'ai ce fâcheux réflexe de Pavlov de dire bonjour (on en a déjà parlé dans 3 posts et cela me joue des tours parfois ... ) aux personnes que je connais ou crois connaître...

Ai-je des neurones à capteurs plus résistants ? Pourtant certains de mes abus auraient du réduire une bonne partie de ces neurones mémoriels .....

En tout cas ...maitenant que je viens de l'interpeller, il semble de poser 4000 questions en même temps .... Ça fume dans son cerveau ! Il cherche ...il cherche ,mais ne semble rien trouver !
"Mais siiii , lui dis-je ... Film Schnoote (j'ai changé le nom de la compagnie pour éviter toute poursuite judiciare) ...en 1997 ... on a travaillé ensemble sur 4 séries de merde de dessins animés pour arriérés ( là je suis méchant- mais j'essaie de le faire réagir ... de remuer un peu ses boyaux de la tête ...) !! "

Il me fixe toujours ... le regard vide ... les efforts sont manifestes ...mais pas de lueur ....

"Laisse faire, lui dis-je d'un ton neutre - ça devait pas être transcendant comme relation de travail vu que tu ne te souviens même pas de ma tête ... "

Il semble toujours faire des efforts surhumains pour me récupérer dans le fin fond de son cerveau mais cela ne me tente même pas de lui donner mon nom ..... Je passe à côté sans lui dire salut ... ça en vaut plus la peine ...

Tiens ....
c'est quoi déjà son nom à cet entchoulé ???

ppffff je m'en souviens plus .... puis en fait je m'en fous ... ça me servirait à rien .... je vais pas me rendre malheureux pour ça ...
Comme disait mon grand-père :
Le plus sûr moyen d'être malheureux est de l'avoir été et de s'en souvenir

des souvenirs ...j'en ai plein ...trop peut-être ...si tu veux je t'en file ....

oopps c'est pas positif ça ...je vais essayer de finir sur une note poétique alors d'Anonymous, un pote à moi :

Le souvenir est une rose
Au parfum suave et discret
C'est une fleur que l'on arrose
Avec des larmes de regret.


L’hiver est arrivé

Le 21 décembre est déjà la, emmenant avec lui son lot de conneries. Ce matin je devais aller bosser tôt, et voilà que la SNCF (Saloperie Nullement Conseillée Foutrerie) trouve encore une excuse pour laisser un train sur le quai… IL fait trop froid, pas de chauffage dans le train, train supprimé…

Ouf, prochain départ dans 20mn… y’a pas mort d’homme.. sauf que ça pèle dur ce matin sur le quai… Certes on est loin des –20° du kebek, mais c’est grave un froid d’entchoulé, qui glace les oreilles avec son putain de vent de merde…

Voilà le 2e train… évidemment, blindé. Je me trouve une place assise, a coté du carreau, gelé. Pas de chauffage dans le train.. cool.

40mn de bon voyage serré le long de la vitre glacée, et me voilà arrivé Gare l’Est.
Métro, puis avenue Laumière, une des rues les plus froides de Paris, un vent glacé s’y est installé… JE monte la pente avec du mal, la tête blottie dans les épaules…

J’arrive au bureau, la cafetière automatique s’est déclenchée, mon pc s’allume… Je vais pouvoir me réchauffer les doigts en tapotant mon petit blog du matin…

Bonjour à tous, et bienvenu dans l’hiver

lundi, décembre 20, 2004

Essayons d'être PoSiTiF

"Mes doutes, je les ai acquis péniblement ; mes déceptions, comme si elles m'attendaient depuis toujours, sont venues d'elles même ..." Emil Cioran Syllogismes de l'Amertume

Mince ...ça fait un peu dur comme introduction non ? Pourtant je me suis dit ... Allez Ultimo ...fais un effort ! Essaye de faire un post positif pour une fois ... Y a en a bien quelques unes qui vont être heureuses de déceler une étincelle de joie, de bonheur ultime (je parle pas de moi là ...), d'extase paradisiaque; de jouissance sublime ...bref ... autre chose que mes idées noires, un petit soupçon de béatitude dans mon visage pas tibulaire mais presque ....

"Si la matière grise était rose, plus personne n'aurait plus les idées noires." Pierre Dac

Rhaaa j'essaye mais très vite les pensées s'amoncellent dans mon cervelet et me perturbent les pensées positives ... comme si je traversais un champs de météorites magnétiques .... si vous vous rappellez de Cosmos 99 ou de Star Trek ... deux séries bizarres qui m'intéressaient parfois et qui me faisaient aussi profondément chier !
Incroyable me direz vous ? Inconcevable me diront d'autres ? et bien non ... des gars avec des écharpes au tour de la taille avec des agrafeuses tenues à l'envers ou avec des cols roulés en acrylique .... même à 10 ans ... des fois ça passe pas !
Ou alors je suis devenu un adulte trop vite .... pas eu le temps d'être un innocent garçon au regard espiègle et aux désirs simples .... Non ...déjà petit fallait que ça soit compliqué, tortueux, psychiquement instable pour que je daigne jeter un oeil sur les dits sujets et je ne parle pas encore des sujets féminins ... J'avais juste 10 ans ...suivez un peu ... je vais pas répéter cinquante fois.
Même si j'ai toujours paru plus vieux que mon âge (ultra utile à 14 ans .... moins après la trentaine ...) j'ai eu l'impression d'avoir à subir des évènements en rapport avec l'âge que je paraissais et non mon âge réel ... Je vous expliquerai peut-être un jour ...là ça risque de devenir long et pénible et mon but était je le souligne : "d'être positif"...
Je m'égarais une fois de plus (en plus on dit ...je me SUIS garé ....non ?).
Je reprends, enfin j'essaye ...J'ai pu positivé car je traînais pas mal avec des copains de 17 ans ...alors que j'en avais juste 14 ... j'étais le plus petit (J'ai eu une forte poussée de croissance à 17 ans seulement )...mais le plus teigneux de la bande (ça vous étonne ?) alors j'ai découvert tous les groupes tels que Led Zeppelin, Dio, Black Sabbath, King Crimson, et j'en passe .... tandis que mes collègues de classe écoutaient encore les 45 tours de Dorothée !
C'est ainsi que je me suis fait séduire par quelques filles ... qui pensaient que j'étais plus vieux ...et comme ça que j'ai commencé à me faire des ennemis ...

"L'ennemi est con: il croit que c'est vous l'ennemi, alors que c'est lui !" Pierre Desproges

Ben oui .. certains gars savaient que j'étais plus jeune et ça les frustrait de me voir avec une fille que eux avaient pas eu et que je n'avais même pas essayé de séduire ...ça c'est fait comme ça ..comme par magie, le charme de son parfum, la délicatesse de son odeur ... l'oeil qui pétille et les frissons qui te parcourent l'échine. Le désir qui te réchauffent les veines dans tous le corps, le souffle chaud sur le cou ...
La lèvre se fait fébrile et la langue agile ...


allez je vous laisse,
Faites de beaux rêves ...

Bises

EUB



"Le cynisme n'est rien d'autre que l'art de voir les choses
comme elles sont plutôt que comme elles devraient être."
Oscar Wilde



Ca me rentre pas dans la tête ces conneries ...

Comment ça si j'aime les pâtes!
Je vois pas comment ON PEUT ne pas AIMER les pâtes!
C'est quand même la préparation culinaire de base de la femme moderne : le B-A BA ! En plus il y a un réel potentiel gastronomique derrière la pâte, parce que qu'elle soit nature, au beurre, à la sauce tomatOE, au ketchup ou fourrée à la viande ou aux 8 légumes, la pâte c'est la reine de la table, gratinée, au gruyère, aux lardons et à la crème fraiche.
Ce questionnaire est ridicule, je ne comprends pas pourquoi on me pose cette question : cela ne me rentre pas dans la tête! Comment poser une question aussi conne? Ils n'ont quand même pas l'intention de m'offrir des pâtes comme cadeau à mon prochain anniversaire! Ou m'envoyer un échantillon de spaghetti? Les cons... ils délirent grave ces cons!

Bon, question numéro 2 : achetez vous souvent sur internet? mais c'est quoi encore ce truc? si j'achète ils m'envoient des minutes gratuites? et si j'achète pas! ils vont me balancer des messages en me disant que je suis une radine, voire! une arrièrée parce que je ne commande pas avec la technologie moderne...?
Tiens je regarde mêmes pas la troisième question : vous habitez en maison ou en appartement?
Bin elle est bonne celle là, y'a même pas caravane, foyer soncotra, chateau ou chez une copine, même pas au minimum une case "autre" "à préciser"! et si tu dis pas que c'est l'un ou l'autre tu ne peux pas passer à la question suivante!
Merde, ça me prends la tête, j'arrive pas à le calculer ce truc! Elles ne me rentrent pas dans le crâne ces questions!

Bon, il y en a encore combien comme ça?!

Parce que je voudrais bien savoir si au bout, quand même, je vais gagner ce voyage ou cet ensemble maroquinerie à la loterie!
Bon, alors, là, nombre d'enfants : facile, je vais mettre 8, après tout, je peux très bien en avoir adopté et puis comme après on me demande leur âge, j' espace de 2 ans; si on me dénonce à la sécu je risque juste qu'on augmente mes prestations familiales, et qu'on m'envoie des paquets de couches en retard ou qu'on m'offre une liposuccion de l'abdomen, une vasectomie pour mon mari ...?
Je pourrais toujours les redonner à une association caricative! (Les couches je veux dire! )

Bon, avez vous des animaux domestiques? les enfants ça compte pas (voir question précédente)? et les escargots du jardin? les mulots du grenier?
Les acariens, sont considérés comme quoi? j'oublie les morpions, les tiques et les poux, moui, sans doute, mais pas de ça chez nous! j'vais pas leur en inventer! S'ils m'envoyaient une équipe de dératiseurs moulés dans des combinaisons blanches ou jaunes (ça dépend du film qu'on a vu ), et qu'ils encerclent ma maison avec des tanks verts (là ils ont tous la même couleur) de l'armée ; je flipperai un petit peu quand même : pour aller chercher le pain, je serai obligée de creuser un tunnel, bin merde, vaut mieux pas que je déclare des animaux!
En plus, ils ne précisent pas si on met les gros et/ou les petits! c'est comme pour la case "sexe", ils demandent jamais ni la taille ni la couleur! Alors il y a des petits malins qui remplissent à leur guise(oh)! en affabulant : genre gros et travailleur ... ou .... pas défini ... ou ...hermaphrodite ... ou beau et affreusement seul, vous faites quoi ce soir???

Bon, mes loisirs? c'est obligatoire? oui, pour passer à la question suivante : loisirs! la cuisine, pfffff, n'importe quoi! ha mais ça me rentre pas dans la tête non plus ça! la cuisine en loisir! pourquoi pas le bricage des chiottes! quand même on voit bien que c'est pas eux les couillons qui mitonnent pendant 3 heures (une fiche recette de "Maïté invite Koffe" ou t'as dû commander une truie vivante sur le marché pour qu'elle soit bien fraiche et lui fourrer des oignons dans le l'oignon justement pour donner du piquant à la viande) , et tout ça pour entendre lors du service à table:
- c'est quoi?
- la spécialité du chef.
- Ca se mange?
- Si tu veux vomir quelque chose après c'est mieux de mélanger les couleurs.
- C'est normal la couleur blanche pour les carottes?
- Oui tu confonds avec le celeri. Bon tu bouffes oui? Ou je t'en ressert toute la semaine! Meeeeerrrrrrrrrrde!

Peuf! je passe le bricolage, eux c'est pareil : s'ils m'envoient un exemplaire du système D avec comment conduire une grue au fond de son jardin pour accrocher un lampion en carton maché (hors série n°4), je pique un tank vert stationné devant la maison et je défonce la maison d'édition. Font chier, mmmeeeeeeeerrrrrrrrrrrrde!

Ha, voici la fin qui approche, acceptez vous que ces informations soient diffusées auprès de nos annonceurs?
Bin non, ils vont saturer ma boite à mails.
Ha! rhhhhhhhhhhaaaaaaaaa! les cons! si tu mets non; ils te demandent pourquoi, si tu réponds pas, tu peux pas accéder à la loterie, meeeeeeeerrrrrrrrdeeeeeeeee!
Ca fait déjà quarante minutes ... je pleure ma mère ... mon enfance ... ma joyeuseté naturelle ...
J'ai du dire ouiiiiiiiiii.

A la loterie j'ai rien gagné, j'en connais qui vont dire "les entchoulés," mais c'est bien fait pour moi!
la prochaine fois je répondrais pas même quand on me parlera de nouilles. Na.











Moins 25 degrés sans compter le facteur vent

Ça y est, le Vent du Grand Nord a repris possession du territoire. Il est encore tombé une quinzaine de centimètres de neige ... Mais surtout les Premiers Vents froids sont arrivés ....

Le froid se glisse et s'immisce partout profitant de la moindre interstisce pour se faufiler et refroidir tout ce qu'il touche ... Le froid fait fuir les gens et laisse les rues vides et silencieuses.
Seul le bruit de la neige qui craque sous mes pas me fait réaliser qu'il y a encore de la vie par ici ...

Le froid intérieur m'enveloppe et me conforte dans une sorte de léthargie des sentiments.

Ne plus bouger, ne plus réagir ... attendre d'être recouvert de givre et se laisser glisser dans la subtile froideur et l'humanisme inexistant de notre société ridicule et absurde.

Le froid m'envahit et malgré tout je respire encore, et malgré tout je vis toujours ...
Le froid est plus subtil que la Mort, il t'attend et te glace, tu te réchauffes un peu et il recommence ...
Le froid n'a pas de fin car il va au delà ...
La fin n'a pas froid car elle aime cela ...


Sinon ça va ? pas trop chaud ?
n'oublions pas ...La douleur est un état d'esprit ...


dimanche, décembre 19, 2004

test d'un entchouleiv, qui a longueuuuument essayé

Ben voilà, ayé, je me lance...
merci à Druzilla qui,
grace à sa patience
a permi a petit kiki
de se lancer dans ce blog
je vais pouvoir m'éclater
sans monter sur mes gog
et prendre du plaisir a chier
merci a Lolita
qui a essayé ici bas
sans pour autant y'arriver
a m'aider à écriver
et merci à El Ultimo Bastardo
sans qui rien n'aurai été possiblo
car grâce à cet entchouleivo
on va pouvoir se défoulo
voili voilo le test est terminé
j'vais m'taper un casse dale
et aller me coucher comme un gros méchant que je suis ...

vendredi, décembre 17, 2004

Réflexion du jour

Ben oui je suis pas de bonne humeur ...une fois de plus ...pourquoi le serai-je ?

J'ai retrouvé ma tasse sur le bureau de quelqu'un que je connaîs pas ....mais j'essaye de rester zen...Je me tâte encore si je vais lui péter la gueule tantôt, lui jeter mon café au travers de la tronche ou juste lui mettre un low kick dans le tibia droit.

Je vais à la machine à café après avoir laver ma tasse.
Deux gars discutent de consoles de jeux ... ils m'ont l'air relativement jeunes. Ils dissertent sur les différences et les futurs aspects techniques des nouvelles consoles.
Ils se retournent en même temps alors que je m'approche ... J,en ai rien à foutre de leur conversation ... je veux juste un café ...expresso pas trop mal pour 25 cents ....

Et là un éclair de génie traverse mon esprit nébuleux . Je décide de parler ....mais pas de leur dire bonjour ... faut que je trouve une phrase qui les figent, qu'ils se taisent ...
Alors je me lançe : " À 16 ans, la meilleure console de jeux, c'est ta bite !"

Bam ... silence .... rire gênés ...ils ne disent plus rien ... Je prends mon café ... je me casse.

Finalement mon vendredi remonte tranquillement ....

Quand Vendredi rime avec pourri

Merde ... je crois que tous mes Vendredis sont maudits ...

Aujourd'hui il fait seulement moins 1 ..une petite neige très fine tombe ...par intermittence ... donc en bagnole les gens savent pas trop si ça glisse ou pas ...vu qu'ils semblent tester leurs freins au 15 secondes ! Rhhhhhhaaaaaa ..ça c'est déjà insupportable ! Ensuite c'est les conditions de merde pour tes essuies glace (wipers qui disent ici) car faut que tu foutes de luiquide lave-glace toutes les 20 secondes car ça essuie pas assez pour que tu ai ton pare-brise propre ... bref il est toujours à moitié dégueulasse (je peux pas dire à moitié propre ...c'est contre nature) ... Bref j'arrive au travail malgré tout ... toujours tôt le matin. Moins je vois les faces de boeuf mieux je me porte.

J'ouvre l'ordi ... 244 mails ....putttaaaaiiinnnn .... et du boulot en grosse partie ...à peine 12 mails des amis ...sont pas en forme en France ....
Là je vais me chercher un café ... Pour tenter de sauver le monde (Non au gaspillage - Recyclons ...essayons en tout cas) j'ai ma propre tasse en porcelaine noire avec un dragon rouge dessus .... très kung-fuesque ...et surtout Made in Germany ... incroyable ...la seule tasse qui aurait du venir de Chine a été faite en Allemagne ...on croit rêver. Mais je divague car le point crucial ici est que je ne retrouve pas ma tasse ...

J'ai encore vu personne et j'ai déjà la haine ... en plus j'ai un metting dans une heure trente avec une directrice de département pour des trucs assez importants .... va pas falloir qu'elle me cherche trop ...je risque de m'emporter ....

Bon ...je vais voir si je la trouve ...si y a pas un entchoulé qui me l'aurait emprunté ou posé ailleurs ... Ma quête est relativement minable ... fidèle à une vie pas mal semblable à ça ...

Ma préoccupation existentielle de la matinée ... je vous reviens dès que j'ai des nouvelles ...si j'ai le temps !

No pasaran ! Soujok


mercredi, décembre 15, 2004

Vomit soit qui mal y pense

Le plaisir n'est pas fait pour durer me dit Ramòn (la cheminée ...)
sinon ce ne serait plus du plaisir mais de la routine ...

merde ...c'est con ...mais c'est comme ça semble-t-il .... et partout sur cette planète .... sauf que les plaisirs varient avec les pays ... avec la richesse et la pauvreté. Nous n'avons pas les mêmes plaisirs que les gens du Tiers-Monde ...
Pour eux ...notre vie est paradisiaque alors que l'on se plaint ...
Pour eux c'est l'enfer ...mais comme ils ne connaissent que ça ..ils ne se plaignent pas ..ou si peu ...
De toute façon, y a personne qui va les écouter ....alors ils vont vendre un poumon, un rein ..juste pour faire bouffer leur famille une semaine ou deux ... Nous, on se retient pour ne pas acheter la dernière télévision high-tech ou le dernier ordi hyper-puissant afin de pouvoir télécharger des jeux pirates sur le net ....

Nos priorités son différentes ... nos désirs sont différents ... nos plaisirs sont différents mais ne sont toujours pas fait pour durer ... de toute façon le plaisir pour le Tiers-Monde c'est un luxe trop onéreux ... ils n'y pensent même pas .... à part l'Amour ...c'est gratuit ... enfin presque toujours ...

Ils ne se posent pas de question sur leur retraite..ils n'en auront pas ...
et les Etats-Unis continuent à dépenser des milliards dans l'armement ...puis pleins d'autres pays aussi ... c'est juste que les Américains sont gros ...ça se voit plus ...

Francis Scott Fitzgerald a dit que "toute Vie est, bien entendu un processus de destruction."
Mais le Tiers monde ne le saura pas ... le tiers monde ne sait pas lire .... il vit seulement cette destruction jour après jour ... Il cherche le bonheur et la paix ...mais surtout à manger et un coin pour s'abriter ..un petit coin pour vivre ....et parfois les gens du Tiers Monde doivent être plus heureux que nous qui avons tout ... parfois ... mais pas toujours ... pas souvent ...

Car le plaisir n'est pas fait pour durer ...

"Dans un monde aussi bizarre et cruel que celui que nous nous sommes bricolé, j'imagine que quiconque parvient à trouver la paix, et le bonheur personnel sans rouler les autres mérite qu'on lui foute la paix."
Hunter S. Thompson

désolé ...ma migraine a entamé ma joie de vivre légendaire aujourd'hui ...

Je dois pas être fait pour durer ... et pourtant je ne m'appelle pas Plaisir ... et surtout pas Herbert Léonard ...et je reste poli ... enfin presque.


Essai de Pape Harley, David sonne

"Lorsque Matou monte au lit, Lili sourit sur sa soie.
Si tenté tant que Matou soit, Lili sait sans se soucier
Qu'un Matou tétant menthe à l'eau, vaut bien une Lili léchant menton laid.
Lisse ta lippe jolie Lili, un tantinet tartine ta moue,
D'un tour de tain tâtonne ton teint,
Ce soir Matou t'étends et tète à ton sein."



encore ces quelques mots :
ne négliger pas le fait que j'aurai pu être géniale!!
Il suffit de répéter plusieurs fois le texte et de trouver le bon rythme.

D.J. (essai de Pape Harley, David sonne)

Le coeur ??? au fond du couloir ......

"Le fond du coeur est plus loin que le bout du monde."

Proverbe chinois

"L'apparence n'est rien ; c'est au fond du coeur qu'est la plaie."

Euripide
Extrait d' Oreste

2 citations qui disent que le fond du coeur est profond, lointain, douloureux, etc...
Pourtant il me semble que ce Muscle Magique est relativement petit et est principalement fait pour respirer .....

Parle-t-on alors du coeur dans la tête .... celui qui fait palpiter nos sens, surgir nos émotions, nos désirs, nos haines, notre désespoir, notre manque total de jugement et notre incapacité à améliorer les choses ...
Je parle en général bien évidemment .... Je ne vise personne ...à part peut-être votre Serviteur .... ici présent ...

Le coeur a ses raisons que la raison ignore ...
La raison n'a-t-elle pas de coeur ?
Le Coeur a-t-il raison ?


ouhlalalalal je suis fatigué là .... bon ..je reviendrai plus tard ...pour continuer ou effacer ou autre ...

Allez ...la bise ...sur le coeur ...


mardi, décembre 14, 2004

Vers l'aisne se dépose et glisse mon absinthe de jugement

"Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant
D'une femme inconnue, et que j'aime, et qui m'aime,
Et qui n'est, chaque fois, ni tout à fait la même
Ni tout à fait une autre, et m'aime et me comprend."

Paul Verlaine
Extrait des Poèmes saturniens

Paulo en avait-il pris du bon avant d'écrire cela ?

La question reste posée.Je profite d'un court instant de répit dans ma vie trépidente, intense et néanmoins vide de sens pour lancer ce petit message ...cette bouteille à la mer dans l'océan de Mépris et d'Arrogance qui nous entoure ... pour écrire une phrase stupide et inutile mais qui me vide un peu l'esprit à chaque fois ... et me laisse perdre des minutes de sommeil que je ne récupèrerai jamais plus.

Même si tu ne m'aimes pas ... comprend ...un peu ou fait semblant ...



Journal d'un cas

Ces derniers jours Debility Jane ne cessait de rêvasser dans son coin.
L'oeil hagard, la joue rosie, le nez en l'air, la lippe boudeuse et la bouclette rebelle, visez le tableau!

Ces dernières heures, aux pales lueurs de l'aube incertaine, alors qu'un froid brûlant entravait la libre circulation de l'air dans ses poumons, Ubin rentrait paisiblement de son dernier périple.

DJ voulait tant savourer ces précieux instants où la longue envie de son autre la maintenait comme une braise ardente.
Ubin l'ignorait-il?
Et comme dans une caverne extraordinaire où s'entasseraient des milliers de brindilles étoilées, le coeur de DJ brunissait, rougeoyait et flamboyait, et ces flammes venues se nicher jusqu'au bord de son ventre était comme des étendards de son latent désir.
Son nombril était un réceptacle et accueillait de l'extérieur une tiède rivière née de sa sueur.
Ses cuisses caressées comme un espoir par ces deux mains expertes s'étendaient tout contre les hanches d'Ubin, et lui, revenu d'un secret passage, remontait langoureusement son souffle humide et court à la naissance de son coeur.


Là, DJ s'éveillait et Ubin s'évaporait.
Plus de rêve plus d'espoir.
Monde sans rature? Page sans écriture?
Tout ne serait qu' imposture!
Accouche de ces raclures,
Libère toi de l'ordure,
Et que tout redevienne bien pur...

Druzilla,
(extrait de "Si Debility Jane m'était confiée")







Ulcère moi très fort

Mon estomac à une vie paralllèle ­.... mon estomac se creuse un trou comme s'il voulait s'échapper ...
Je peux le sentir des fois ..même jusque dans le dos tellement ça me tire à l'intérieur ...tellement les crampes me tordent les boyaux ... J'ai beau me compresser l'estomac ....je le sens se tortiller à l'intérieur ...
Puis ça passe ... et c'est parfois le crâne qui se met à marteler son impatience au tréfond de mon cerveau, comme si quelqu'un me triturait le cervelet afin d'en extraire mes souvenirs les plus anciens, comme si l'on soulevait cette matière grise et que l'on me récurerait l'os du crâne avec une brosse en fer .... la sensation ... ma mâchoire qui se serre ...mes mains qui essayent de retenir tout cela dans mon crâne ...de peur que cela déborde ....

Mais la douleur est un état d'esprit .... comme disait l'Autre ...

Comme si je m'étais fait têté les yeux ....
sans bouger les jambes ...

dimanche, décembre 12, 2004

Les Absinthes n'ont jamais tort ...la Fée verte m'a séduite hier soir

L'absinthe, accusée de contenir de la thuyone, toxique du système nerveux, est interdite en France depuis 1915 ...

Pendant près d'un siècle avec une apogée à la fin du 19ème siècle, elle était devenue la fée verte. Tour à tour remède hygiénique, égérie des poêtes, compagnon de perdition des alcooliques, elle était devenu le centre du café, du bistrot, sans lequel on ne peut imaginer la vie quotidienne en France, il y a 100 ans.

Le succès de cet alcool provient sans doute de son goût, mais plus encore du rituel qui l'entourait. Depuis une fontaine ou une carafe, de l'eau fraîche était versée sur l'alcool dans un grand verre, à l'image de ce que l'on fait aujourd'hui avec le pastis. La différence était que pour atténuer l'amertume de l'absinthe, l'eau était sucrée en traversant un morceau de sucre placé sur une cuillère percée de trous.


J'ai testé, pour vous, cette boisson somme toute agréable et gouleyante au palais .....
Hier j'étais invité à une petite soirée de 1500 personnes ... bar open ...et buffets de bouffe en tout genre ...
Trop de monde pour manger ... je ne suis toujours pas prêt à faire la queue 30 minutes pour récupérer trois malheureux bouts de viandes et 4 cuillères de riz ou de tartare proliférant de bactéries (je suppute mais vu la chaleur ambainte ...je doute fortement de la fraîcheure inaltérable de la viande crue dans une pièce ou la température avoisine les 25 degrés celsius ... mais bon ...j'dis ça...) ...
Finalement je vais voir les différents bars qui s'offraient à moi ....et là aussi trop de monde ...
sauf un tout petit bar ... En fait ..une grande table plutôt avec une belle nappe blanche et une fontaine d'eau minérale fraîche au centre, sorte d'alembic du début du siècle ...

3 serveuses ...relativement mignonnes m'accueillent avec un grand sourire .... Apparamment, les gens ne semblent pas encore intéressés à cette boisson ... N'ayant pas à attendre .... je décide de rester là ... et je commence à goûter .... puis à apprécier ... puis à boire ...etc.

Cette table était devenue mon QG .... (Quartier Général pour les néophytes ...) ... A chaque petit tour dans les autres endroits de la place relativement immense - ma conscience sociale s'était réveillée un peu hier soir ... ou alors était-ce l'absinthe qui me faisait déambuler tel le Pape dans cette foule abstraite, inculte, informe et insipide ...serrant les mains...embrassant les jeunes femmes en manque de copulations névrotiques et passionnelles et j'en passe .... - je revenais à mon Alembic et à son élixir ....

Ramon partagea aussi quelques instants de béatitudes avec moi mais cet entchoulé s'est sauvé, telle la hyène rieuse à la recherche de son repas, de sa satisfaction sexuelle aussi sûrement (ben quoi ...ya pas de mal ...) ...

Bref pour faire court ... J'ai réussi à préserver prés de 17 ou 18 verres de fée verte dans mon estomac ... puis ...nature oblige ...et malgré moi, j'ai du aller lanskiner .... et en revenant ... le désespoir me submergea .... le bar était désert ... l'absinthe avait disparu ...faute de munition ...

Pour noyer cette déception parmi toutes les autres qui jonchent ma vie vie de merde .... je me suis tapé 5 vodka canneberges .... nettement moins bonnes ... j'ai essayé aussi des coktails multicolores mais à part la couleur ... c'était vraiment dégueu .....

Enfin voilà ...et votre serviteur n'a même pas mal à la tête .....

Même pas mal .....

et puis j'Ai vu le sosie de Johnny Halliday aussi .... et d'autres conneries ..mais peut-être en saurez-vous plus dans les prochains épisodes ......

Bises éthyliques et French Kiss comfortably numb ....


Pour info :
La Thuyone : Toxique du système nerveux donc épileptisante, de formule chimique C10 H16 O, il s'agit d'une cétone mono terpénique saturée qui se matérialise sous 2 formes : alpha et bêta thuyone, d'une structure moléculaire conforme à celle de la tetrahydrocannibine (THC) qui est aussi le composant actif du Cannabis, utilisé pour certaines drogues douces comme la Marijuana ou le Hashisch, des effets psychologiques distinctifs en seraient générés ainsi que des effets physiques comme la dépendance.

vie fictive a défaut d une vie affective

Voila,j ai un mari extraordinaire certes mais il manque un peu d 'imagination dans le genre prince charmique................et comme il me menace de mort si je lui suis infidéle alors je vais psychoter et mitonner sur le sujet dans une vie fictive.
Alors,il me faut un amant..........................en fait on va dire que j en ai deja un car je passe tous les détails de la rencontre......sorry ça aurait du être passionnant mais j'ai oublié comment on rencontrait des hommes..............14 ans que je n ai pas pratiqué,je suis toute excusée.
Si on regarde les statisques,les relations entre amants sont courtes dans le temps........alors je commence mon histoire le jour ou je passe a la casserole,et ça se passe en général avec un collégue....la désolée je ne peux pas ..même avec beaucoup d imagination ....ça casserait le trip alors je décide que c est ....................en fait je ne sais pas..voila c est un gars.
bon je me lance dans mes élucubrations mentales................


Il est huit heures du matin ,la course continue je viens de déposer les enfants chez la nounou ,j attrappe in extremis mon bus(bah oui,y a pas que de la ficion),pendant le trajet,le portable sonne....merde..qu est ce qu il se passe?Mon mari .ouf tout va bien..................il veut savoir si je vais bien.................on échange quelques mots et la vie continue.
A peine arrivée au taff,une horde de clients glauques sur le trotoir pres que plus pressants que le patron pour les horaires d ouverture...............et j enchaîne ,il y en a un qui passe la porte avec un bouquet de fleurs a la main et je m empresse d envier celle qui le recevra...............il prononce maladroitement mon nom....................sur le cul je suis!
Pourtant c est pas mon anniversaire?je ne me suis pas engeulée avec mon mari ?alors pourquoi ces fleurs?
La petite carte qui accompagne ce bouquet révèle:
nos chemins se sont croisés trop tard,j aimerais te respirer encore et encore ...................je t appelle ce midi
je t aime
Les tripes retournées,je n aurais jamais osé y croire?X(bah oui je ne sais pas encore comment l appeler) est l expéditeur de ces fleurs.....................je tiens a lui ...oui mais de la a croire que c était réciproque!


bon désolée j arrête la ..je manque d inspiration
je refais le tour de mes fims a l eau de rose et je continues peut être
bises




vendredi, décembre 10, 2004

Vendredi matin ...Je suis un crétin

Comme avait dit mon cher ami Zav ... On est toujours le con de l'Autre !

Rien de sexuel ....je parle de la stupidité, la connerie, l'ineptie, la bêtise ... voire l'inintelligence ....
Malgré moi, j'ai le réflexe de dire bonjour quand je croise quelqu'un qui me regarde ... et là encore, un sale con me dit pas bonjour ...et pourtant le gars à côté de lui m'a bien entendu ...puisqu'il me dit bonjour !
Suis-je invisible pour certains comme me l'a suggéré mon acolyte (oui vous avez bien lu !) Ramòn le justicier saxophoniste ?
Si je dis bonjour ...j'attends un minimum de retour ....

J'aurai dû fermer ma gueule .... d'habitude je dis rien ... enfin pas trop ...j'essaye de calmer le flux en moi et de canaliser le reflux aussi .... mais comme un con , il a fallu que je l'ouvre :

"Ecoute mon gars (j'essayais d'être poli quand même en m'adressant au gars "j'dis pas bonjour") ...je sais pas c'est quoi ton problème ...je sais même pas pourquoi je te le dis non plus ...mais n'essaye même plus de me regarder si tu me vois (je sais c'est pas facile ...j'suis abruti aussi ..ça aide pas...), évite moi ...car le jour ou je serai de mauvaise humeur ...je suis pas sûr d'être capable de me retenir ... et je risque de me défouler ..."

et je me suis cassé ... les deux gars ont rien dit ....ils ont du me prendre pour un psychopathe en devenir ....
Quelle burne je fais !! Est ce que cela m'a défoulé ? bof ... pas vraiment ...j'étais encore plus stressé après ... j'aurai sauté à la gorge du premier gars qui m'aurait pas salué ....ils ont du le sentir ...tout le monde m'a dit bonjour après ...

Encore un vendredi de mal commencé .... va falloir que j'augmente ma dose de calmants ou que je m'inscrive à un club d'ultimate fighting ... ou suivre les préceptes de FIGHT CLUB ...

J'aurai besoin d'un nouveau travail ...voire d'une nouvelle vie ... ça me ferait des vacances ...

Quel crétin je fais ....

La pelle du grand barge

Aujourd'hui c'est vendredi et j'ai décidé de construire un vaisseau spatial avec l'enveloppe de cire rouge des "babybel".
C'est sympa, ils en ont sorti aussi en jaune, et avec "Bonbel", ils sont oranges...

Je voudrai aussi que mon vaisseau spacial ait deux grandes ailes sur lesquelles je pourrai coller la tête de la vache qui rit dans son triangle, cela représenterait mon sigle sidéral à travers la galaxie.
Je voudrai bien rencontrer un vrai alien ou deux.
Pas plus, parce qu' après il faut apprendre à communiquer avec eux, et s' ils se mettaient à parler tous en même temps, on ne pourrait pas se comprendre.
J'en ai rencontré plein des aliens depuis ma naissance, on ne les reconnait pas toujours tout de suite, parce qu'ils ne ressemblent pas à ceux des films. Ceux des films ils font toujours peur, et en plus ils sont moches et ça les rends méchants.
Les E.T. que l'on cotoie se sont fondus dans notre société, on dit qu'ils vivent en symbiose. Ils nous l'ont surtout mis en douceur, car ils occuppent les postes les plus importants : ils sont dirigeants, présidents, chef des armées, rebels, dictateurs...
J'ai un truc secret pour repérer les autres Aliens, les anonymes, ceux qui n'ont pas "réussit".
Mais comme tous les secrets, il ne m'est pas permis de le révéler ici.

Une fois, j'ai eût un petit chien, je l'avais appelé Pruno, parce que c'était un garçon-chien avec des boucles prunes.
On était comme les deux doigts de la main, comme Tintin et Milou, Samy et Scoubidoo, Dingo et Plutôt, Obélix et Idéfix, Lilo et Stitch... et puis il a dû mourir, pour une raison que je n'ai pas su.
Je l'ai inhumé avec quelques croquettes de sa marque préférée, et j'ai laissé pourrir sa carcasse dans le sol humide.
Enfin... j'ai cru qu'il allait pourrir en paix... mais la nuit qui a suivie mon deuil, une éblouissante lumière s'est emparée du jardin et sans bruit est retournée s'éteindre au firmament.
Maintenant, je sais, qu'ils ont pris Pruno pour lui offrir une vie meilleure, une résurrection immortelle dans un paradis pour chien où les nuages seraient en os, et où il y aurait pas de chats.
C'est aussi pour ça que je voudrais trouver quelqu'un qui connaît bien l'univers, et qui voudrait partir avec moi dans mon vaisseau spécial.
A deux j'aurai moins peur des trous noirs ...

Bon, faut pas que j'oublie que j'ai un abri anti-accarien à construire aussi. Alors, je vous lèche comme aurait dit ce bon Pruno à jeun!

D.J.
(extrait du Journal de Corps de Debility Jane, chapitre VIII, cent fois, ni estomac)








jeudi, décembre 09, 2004

Lettre, ou Verte et pas très mûre

Mon très cher Docteur TG,
Je voulais par cette courte lettre te faire part de mes observations quant à ton commentaire concernant mon charmant Bio-name de Debility Jane.
Je constate en tout cas que sur le sujet de la débilité, tu ne souffres pas d'aphasie. Pour le coup, c'est mon cortex cérébral qui a quand même subit une cécité verbale de quelques minutes.
Heureusement, aucune déviance phonologique ni syntaxique persistante ne s'est installée durablement, les gênes ont été éradiqué(e)s...
Sinon, pour apporter un peu d'écume postillonneuse à ton moulin à paroles, je te confirme que je me suis fièrement baptisée Debility Jane (à ne pas confondre avec Cretinity Jane), car, vois-tu, cher Docteur Ta Gueule (avant la mienne), especie de ultimo bastardo de mi corazon : "débilité", en littérature, est synonyme d'"asthénie" et "atonie".
Du coup je laisse retomber ma montée de phéromones, et te conseille, bien humblement, de ne pas aller chercher compliqué, alors que le vrai est souvent dans la simplicité.
Nicely yours,

D.J.

Journal de Debility Jane 12/09/04

Cher Ubin,

Une fois, moi aussi j'ai eût vingt ans.
Vingt dedans et moins vingt dehors, je m'en rappelle, c'est tombé le jour de mon anniversaire, bizarrement... en novembre.
Vingt bougies par gâteau, vins bouchés sur les tables, vain bout de chemin vers le bohneur...
J'ai combattu sans vaincre les incertitudes de ce lourd passé, et j'ai encore armé mon invincible pouvoir de réduction, pour venir graviter autour de ce petit atome si vindicatif que tu représentes.

Mais si c'était en rêve.. hein?

D.J.
(Extrait du "Journal de Corps de Debility Jane"- chapitre II, Dévastations d'Abusentougenre)





Du Pornaudiard

Petit rire du matin
Décrispe la mâchoire un brin
Enfin, j'dis ça, j'dis rien ...

Mon haiku du jour


Je voulais juste vous faire partager ça ... mon humeur houellebecquienne ces jours-ci ...

Une réplique d'anthologie ... à aller écouter sur ce site :

http://www.geocities.com/smb_bb/gadjo/RepliqueAnthologie_9280F.mpeg

je vais vous le retranscrire ici ....mais en petit ....afin de ne pas heurter les âmes sensibles :


"En ce moment je parierai que tu t'imagines déjà que tu suces ma bite au rythme des coups de fouet de mes couilles sur ta gueule ..."

La pô compris

y a des jours ou je ne comprends pas les gens ... en fait c'est presque tous les jours ..mais là ...c'est spécial ... des gens qui prennent mauvaises décisions sur mauvaises décisions ....

Tu leur explique gentillement que ça marche pas ..que c'est pas possible ... que ça va chier ou que tu vas perdre ton équipe avec ce genre de traitement ...
Mais rien n'y fait .... le gars s'obstine ... le gars continue à s'enfoncer ... il aura d'éventuelles réprimandes ou une petite tape sur la main ... mais j'ai l'impression que ça bougera pas ... il sera toujours là pour récupérer notre travail ...le modifier juste 5 minutes avant de le donner à l'instance supérieure ...et se vanter de son superbe travail,de la confiance de son équipe, de la force supérieure de son leadership et de son expérience phénoménale et exceptionnelle dans l'industrie ...

purée ...comme disait mon père : ya des pieds au cul qui se perdent ... à la limite ça fout la trouille .... et je me demande encore ce que j'Ai bien pu faire pour arriver là ...
Allez .. deux trois lexomil avec le café et je vais arrêter de m'en faire ....

Comme disait Pierre Dac :
"Celui qui dans la vie est parti de zéro pour n'arriver à rien n'a de merci à dire à personne."

et pour conclure .... c'est de circonstance .... pour le café je veux dire :

"Il vaut mieux prendre ses désirs pour des réalités que de prendre son slip pour une tasse à café."

Tchhhüüsssssss ..la bises aux filles

mercredi, décembre 08, 2004

Quelques petites pensées du jour ... à méditer

Bon ...l'heure du lunch ...mais j'ai pas faim ...alors j'écris un peu ... pas que sur le blog .... j'essaye d'écrire autre chose aussi à côté ..aussi inintéressant surement mais ça défoule un peu ...et comme ça on a l'impression qu'on existe un peu plus ...peut-être ...

Alors pour réfléchir un peu voici quelques citations de Michel Houellebecq :

" N'ayez pas peur du bonheur : il n'existe pas."
Extrait de Rester vivant

"De nos jours tout le monde a forcément, à un moment ou à un autre de sa vie, l'impression d'être un raté."
Extrait de Extension du domaine de la lutte


et un site assez marrant ...mais en anglais ... www.despair.com ... assez ...dirait-on ...révélateur d'une certaine tendance ...

Pour finir, faut pas me prendre au sérieux hein ... "this is just a passing phase ..." comme disait quelqu'un que je ne citerai pas ...pour une fois ...

Marchons dans la mode

Il y a une chose très drôle que j'ai remarqué et qui s'est confirmée à plusieurs reprises.
N'étant pas un aficionados de la mode et m'habillant comme mon père, je me marre comme un tordu. J'habite dans le quartier Gay de Montréal et je remarque ça et là les évolutions de la mode sur nos cousins à la sexualité affirmée, tee-shirts 12 ans, pantalons faussement sales, paires de tennis Diesel à 200 ou 300 dollars ( que je n'aurai jamais mis même au pire creux des années 80 ), chemises dont le repassage est une notion abstraite, enfin bref, des jeunes à la mode.

Ça, c'était il y a deux ans.

Aujourd'hui la mode a de nouveau changé, mais ce qui est très drôle c'est que dans les quartiers "Straight", les Mâles purs et durs s'habillent exactement de la même manière, de là à en déduire que les Ginos et les Straights québecquois s'habillent comme les tafiolles de mon quartier mais avec 2 ans de retard....

Hahahaha moi je m'en fous, je continue à mettre des fringues de vieux, surtout depuis que les jeunes commencent à me vouvoyer.....

Journal de Debility Jane

Dimanche, j'ai fait mon sapin.
Histoire de faire comme les vrais gens heureux dans la vraie vie.
Histoire de faire croire aux enfants qu'à Nöel la magie est encore un peu de ce monde.
Histoire de ne pas en faire une histoire.

Regarder les guirlandes sur les sapins, c'est comme voir des feux presques éteints, ils clignotent plus ou moins, et ils ne chauffent pas.
Un peu comme les yeux de celui que j'ai jadis aimé.

Lundi j'ai fait mon lit, comme chaque jour de la semaine d'ailleurs. Qui mieux que moi pourrait faire mon lit?
Parce que faire le lit c'est une de mes fonctions, parmi tant d'autres qui se ressemblent et dont je me fiche assidument.

Mardi, j'ai consulté mon horoscope, je m'en rappelle même pas, tellement il était bourré de conneries, genre perspectives d'avenir...
L'avenir c'est quoi aujourd'hui ? demain ... ? Toute façon c'est crever au bout ... seule avec ma trouille les yeux ouverts vers le Bon Dieu de l'autre côté ou le néant, et de toute façon, quel que soit ce qu'il y a ou pas, on ne reviendra pas le dire aux autres, chacun sa voie lactée...


Mercredi, j'ai le moral aussi galopant qu'un gastéropode : ma vie m'ennuie.
Moi je ne m'ennuie pas, c'est ma vie qui m'ennuie ... aujourd'hui je la souhaiterai vraiment différente ... coller avec ma langue des timbres postaux au goût de chocolat, noix de coco, ou à la cerise ...
Faire des bulles avec ma salive, les laisser s'échapper du bout de mes lèvres peintes et en sortir des images multicolores
M'appeller Galatée et sauver le monde entre deux parties de pêche en l'air avec Bruce Willis à ses débuts...
Commenter un match de boxe entre criquets dans un micro aux allures de glace italienne...
Bouffer le cornet et éclater les criquets ...

Jeudi, c'est un autre jour, on verra bien, mais si c'est comme ça depuis dimanche, franchement ça craint ...

D.J.
aux commandes de sa space mouse
(extrait du "Journal de Corps de Debility Jane" - chapitre XII, invasions ostentaculaires)*

Petit PS à l'attention de celui qui aurait envie de me dire qu'il va m'ostentaculer quelque chose ...

rendez-vous en "private room"

Là, c'est signé Druzilla





Mercredi de daube ...Herr Mann

Bon ..... pluie verglaçante toute la nuit .... j'ai du passer 15 minutes à gratter les vitres de la voiture ...et la faire chauffer le même temps pour pouvoir m'asseoir à l'intérieur sans que mon pantalon ne colle au siège en cuir de ma Z4 ....
Mais noooonnnn j'déconne ...enfin juste pour la Z4 ...le reste c'est malheureusement vrai ....

Quelques sorties de routes le long de la 15 me dérident un peu .... les gens roulent vraiment comme des burnes ... mais je ne vois pas d'accident .... c'est dommage ...
J'écoute un cd de Biréli Lagrène et Angelo Debarre (Together ?) et ça me permet de décompresser pour quelques minutes .... le volume très fort ... faut que je baisse le chauffage sinon je vais perdre 5 kilos avant d'arriver ....
Arrivée pénible mais je me trouve une place rapidement et proche de la porte d'entrée ....impeccable ...
sauf que j'ai 256 mails auxquels je dois répondre et un boulot monstre à faire ...j'ai déjà pas mal avancé ...mais bon il m'en reste encore ....

pffff qu'est ce qui m'a pris d'accepter ce travail ?

L'ennui peut-être ? .... va falloir que je me bouge le cul si je veux un jour trouver le métier idéal .... merde en écrivant cela je me dis que c'est pas gagné mon affaire ....
ben la vie ... c'est trop injuste parfois ....

Allez ma citation du Jour ...en hommage à Mossieur Audiard :

"- J'ai bon caractère mais j'ai le glaive vengeur et le bras séculier. L'aigle va fondre sur la vieille buse.
- Ça c'est chouette comme métaphore.
- Ce n'est pas une métaphore c'est une périphrase.
- Ah fait pas chier !
- Ça c'est une métaphore."

Faut pas prendre les enfants du Bon Dieu pour des canards sauvages (1968) de Michel Audiard

Que ferais je si je pouvais remonter le temps?

Pour commencer,je crois que je m 'exilerais dans un pays ou il y a plein de choses a faire, ou je serais utile.Un pays ou la misére nous ramène à ce que nous sommes dans notre état le plus primaire au fin fond de l 'Afrique ,je braverais mes peurs de la boucherie du corps humain , je me mettrais au service des plus démunis et ferais en sorte d'apaiser les soufrances de quelques malheureux ,quelques personnes qui n'ont pas de quoi alimenter leur petits corps .Et puis je ferais un come back dans mon pays d origine et je ferais de mon mieux pour apporter un peu d'amour aux enfants en détresse .et puis après je partirais à la conquête de l'homme de ma vie pour agrandir ma famille..............
Tout ça , c 'est encore possible alors je pense que je vais m' investir dans une cause humanitaire mais difficile de faire le tri entre les vrais cons qui ne veulent rien branler et les pauvres enfants qui en sont les victimes et puis c est tellement galére en France pour adopter un enfant..............
je suis folle direz vous?oui je le sais.....................
bises a tous

mardi, décembre 07, 2004

C'est de quel côté la mer ?

Ce matin, j'ai reçu vous savez quoi ????
Ca m'étonnerait que vous trouviez la réponse avant que mon troupal de Meaux{(et non mon troupeau de mâles) (hi hi hi)* allez, je lâche : mon troupeau de mots } ne soit lâché ...

et bin j'ai reçu :
Une carte postale en provenance de l'Ile Maurice, représentant un poisson (à la con, (les oeufs c'est à la coque) même pas pâné, quoiqueuh ... si il est là sur la photo, il est forcément "issu de") avec toutes les couleurs de l'arc en ciel (le machin qu'on trouvait aussi dans les prismes quand on faisait les expériences en sciences physiques à "l'école")

Alors qu'on ne me parle surtout pas de dégôut de la vie, du dégôut des autres, et des araignées, du dégoût des serpents et des rats (en tout genre), et même pas de boisson ... (et j'ai bien dit** /écrit boisson, pas poisson, ni boison, ni bison, ni poison !)
Non,
Con ne me parle surtout pas de tout ça alors que, sur cette planète Terre, pendant que y'en a qui bossent, voire, qui triment, une conne est en train de se branler (action résolument pas forcément masculine) son principal neurone de cerveau pour éjaculer ces quatres mots sur son carton à 0.50cts d'euros : "MOI CA VA BIEN"

Bah! évidemment, ça énerve! Parce que à la base, on s'en fout ... surtout que moi du coup, pour le coup, ça ne va plus ... j'avais déjà le moral au niveau de mes socquettes en nylon de Chine, il s'est du coup ratatiné, comme un museau de Pékinois, et ça risque pas de s'arranger avec des connes qui se font bronzer le téton (héritage des Amazones du Nord) sur les plages de sable fin pendant que je me tricote des mitaines en laine (d'haine?) de yack, pour faire chier les autres, parce que la laine de Yack, ça côute cher, et ça coure pas les rues (le yack, pas la laine) (surtout dans l'Oise).
N'en déplaise à mon style pas forcément yé-yé, je suis pas non plus complètement yo-yo, et j'ai quand même plus de discernement qu'un yucca de cirque, alors ...
Alors, finalement aujourd'hui, et au moins pour aujourd'hui, j'ai passé ma journée à faire chier les autres, et il n'y a rien de cosmique là-dedans (pour les blondes qui lisent je n'ai dit ni comique ni cosmétique ni [attention mot de 5 syllabes] cosmogénique , relisez bien pour comprendre), et tout ça à cause d'une petite carte postale de merde...
qui finalement aura pris le chou à tout le monde : à l'expéditrice, que ça a sans doute gonflé d'écrire, parce qu'elle a du s'égoutter le coquillage trempé à l'eau de mer, (elle fait de la plongée), au bureau des Postes du coin, où c'est pas une légende, (ni en métropole et encore moins dans les DOM-TOM), on n'aime pas travailler, et pour surcroire : à moi qui tombe là-dessus sans préparation!
12 séances de spychanalyse mini, pas remboursées par la sécu.
Vive l'amitié qu'ils disaient...
Putain : c'est de quel côté la mer ???

Druzilla
An de crasses 2004

renvois :
* petit rire sardonique
** pour les ceusses qui lisent à voix haute
PS : j'ai découvert les couleurs dans le texte, vous avez vu??

Les gens se fatiguent vite ?

Bon ... Comme disait mon collègue Slobodan :
"Jamais de commentaires (ou si peu) à mes remarques sur le monde, goutte d'urine dans le frère océan, pierre parmis les gravas, qui ira se faire chier à lire mes divagations? Hein? je pose la question. Des potes? Bof... autant leur envoyer tout ça par mail et de toutes façon, les connaissant, ça m'étonnerai fort que tout ce merdier les intéressent. Les autres? Qui? Ceux qui arriveront là par hasard? y aura pas foule, je pense. Alors pourquoi continuer ? "

...pour se défouler ...un peu ..ou si peu ...
... pour vomir sa bile sur le monde qui nous entoure car avec nos faibles moyens, on ne sera jamais capable de faire bouger cet énorme pachyderme qu'est notre société de consommation de merde ?
... pour pouvoir écrire ce que l'on ne dit pas à ses voisins ou collègues afin d'éviter le chaos ou la révolte en entreprise ??? Quoique je doute que les Actes se joignent aux paroles ... en tout cas, j'ai rarement vu de choses se faire répréhensibles ou pas mais j'entends souvent les gens cracher sur les autres ... et cela m'impressionne de voire cette haine dégoûtée d'un bon nombre de personnes, qui n'ont l'air de rien le reste du temps ...

... pour laisser une trace ? ppff ...

Juste je pense pour se prouver que malgré tout ... on peut essayer de faire quelquechose des heures inutiles accumulées chaque jour, qu'au lieu de respirer béatement sans savoir pourquoi, on peut au moins dire aux autres que la vie c'est à la fois des instants de merde et des moments drôles ...parfois ... qu'on peut créer quelquechose quelque part ..tout seul ...et que ça changera pas le monde mais au moins tu as su utiliser quelques neurones pour une réflexion sur la condition humaine ...et non à regarder des blagues de cul stupides à longueur de journées sur ton poste de travail ...

L'internet est comme la vie ... tu trouves tout ce que tu veux mais en même temps tu trouves les pires conneries et les pires absurdités et ramassis de cochonneries immondes ...

La vie est comme internet ... c'est à la fois excitant et une perte de temps monumentale ...

merde ...je pense que je déraille là ...

lundi, décembre 06, 2004

Dormir c'est mourir !!!!

Oui je sais ... ça vous fait marrer ça .... mais bon ... si ils le disent dans "Les bronzés font du ski", c'est que c'est vrai !!
D'ailleurs ce documentaire étudiant les moeurs des Parisiens aux sports d'hiver est assez révélateur et affligeant car ce reportage est malheureusement réaliste et non exagéré !!!

enfin bref ... je divague et disgresse ... mon sujet n'étant point axé sur Jean-Claude Duss et ses périples amoureux dignes de ceux d'un de mes collègues, aussi subtil qu'un tracteur Massey-Ferguson ...

Revenons à nos moutons (cela signifie t-il que les mots sont nos animaux esclaves que nous dirigeons et assemblons afin de créer des troupeaux-phrases ? la question est posée ...)

Mes neurones s'activent sans cesse et ma conscience de la culpabilité due à ma culture judéo-chrétienne m'empêchent de m'endormir sans avoir fait le maximum de choses possibles dans ma journée ....
Je ne crois pas être un Workalcoholic comme ils disent ici mais, malheureusement pour moi, j'aime que mon travail soit bien fait ...
Aïe ... ça commence mal mais c'est la triste réalité ... car je m'aperçois que ce n'est pas vraiment le cas de tous ... je comprend les problèmes personnels et autres conflits de personnalités, crises d'angoisses, puberté, acné, eczéma, herpès et pieds d'athlètes en tout genre .... mais en faisant abstraction de ces détails métaphysiques, un doute m'assaille (tel le Guerrier Africain du même nom mais pas écrit pareil) :
Suis-je fait pour travailler ici, à cette époque ? sur cette planète ? dans cet univers ? dans cet Espace-temps ?
Tel les frères Bogdanoff dans leurs costumes d'astro-blaireaux, je me sens ridicule de poser ce genre de questions ...
Je ne cherche pas à me distinguer ou à être au dessus des autres .... je me cherche plutôt et j'essaye de faire mon possible pour être capable de dormir du sommeil du Juste !! (non ...ce n'est pas son prénom ...)

le problème est que je ne suis pas capable de rester là sans rien faire à regarder le monde ... faut que je bouge et j'essaye de faire bouger les autres autour de moi ...de façon plus ou moins subtiles parfois, de façon plus ou moins vindicatives aussi des fois ... car mon problème est que je ne suis pas très patient ..... alors forcément ...des fois ... ça dérape .... puis quand ça dérape ..ça glisse et quand ça glisse, c'est souvent trop tard .... aussi bien au sens figuré qu'au sens propre( hein Chacal ? enfin là ce serait plutôt au sens motocycletesque du terme car propre .. je trouve que ça colle pas trop avec notre ami Chacal ...mais bon ...j'dis ça...)

Alors je cherche un moyen de pouvoir supprimer le sommeil et ainsi pouvoir faire encore plus de choses tout en restant opérationnel bien sûr .... j'ai déjà testé de ne pas dormir pendant plusieurs jours mais le caractère et l'efficacité subissent une dysfontion relativement rapide ... alors si un labo étudie cela avec des phases de repos rapides permettant de se remettre aussitôt à l'ouvrage .... merci d'avance ....
puis au moins je pourrai vous écrire encore plus !!!!!

On me dit : "Tu dors pas assez !!" c'est justement le "dormir assez" ...un corps a besoin de 3 à 5 heures de sommeil normalement pour récupérer ...au dessus ...c'est pas si nécessaire que ça ..c'est juste un confort et une habitude ...de même que ceux qui bouffent trop (même quand ils n'ont pas faim !!) ...etc..... mais bon ceux qui ne dorment pas assez et ceux qui dorment trop ont exactement le même pourcentage de risque de mourir d'une crise cardiaque ...
étonnant non ?

enfin ...des fois ...je me pose des questions ....



dimanche, décembre 05, 2004

je mets force a dort mire mes git a rive pot

Debout de bonne heure ce matin comme tous les matins, 5 a 6 heures de sommeil par nuit ,la fatigue et la petite mine me gagnent et le sommeil me boude
Ce soir ,décidée à poser un lapin au détraqueur de mes nuits..je me fous au pieu a 20h!
Je mate un film nul à chier ............je fricotte avec l orgasme..........tellement je suis heureuse...........car mes yeux se ferment ,je sens le dodo qui flirte avec moi...........
Et puis c'est comme la ceinture de sécurité qu il ne faut enlever qu'à l arrêt total du moteur................j ai pas respecté la consigne,ma pensée a commencé à s'évader ......et merde, mon esprit s est fait la malle dans des et si patati et si patata etc
donc voilà fais chier je sens que je ne vais pas m endormir de sitôt alors un petit coucou a vous et m en vais me rendre utile : je vais repasser!
bisous

Soirée pour noyer ses oublis

Pour effacer et oublier .... nous sommes allé au restaurant .... party de bureau ..invités par les patrons de ma tendre moitié ... pour oublier tout ...j'ai bu et bu et bu ...

ça soulage parfois .... puis on regrette après ...mais au moins j'ai bu quand même .....

Là je suis plus étanche ...alors je vais bientôt sombrer dans les méandres lamartiniens de Morphée .....

Errare Humanum est .... mais bon ..faut pas déconner quand même ......

vendredi, décembre 03, 2004

Crad'expo, ou les humeurs du corps - Message à caractère informatif

LE MONDE 03.12.04 14h29

La nouvelle exposition de la Cité des sciences explore, sur le mode ludique et sans tabou, les fonctions de l'organisme.
"C'est super dégueu, mais j'ai appris plein de choses !", s'exclame Thomas. "Maintenant, on sait comment on rote et comment on fait des crottes de nez", précise Windy. "Ce que j'ai préféré, c'est le flipper avec les aliments qui font péter", confie Opa dans un fou rire.
OAS_AD('Middle');
"Moi, c'est le quiz à la fin de la visite", assure Arzu... Les élèves de cette classe de cours moyen de Mantes-la-Jolie (Yvelines) sont ravis. Et leur maître n'est pas en reste : "L'exposition est très bien conçue. Elle est interactive et répond aux préoccupations des gamins."
A l'évidence, la nouvelle exposition de la Cité des sciences et de l'industrie de La Villette, "Crad' expo", fait mouche auprès des enfants. Il n'est que de les voir courir entre les personnages articulés de "Sa Cradeté, fondatrice de la cradologie, la science impolie du corps humain", de "René la goutte au nez" ou de "Roméo le roi du rot". Empoigner avec entrain la manette de la "machine à dégobiller". Tirer des balles dans des narines grandes ouvertes pour provoquer un éternuement tonitruant. Faire vibrer des membranes de caoutchouc afin d'émettre des "prouts" sonores. Humer des odeurs de pieds, d'aisselles ou d'haleine fétide diffusées par des vaporisateurs. Ou encore se faufiler avec empressement dans un tube digestif géant... Bref, jouer avec ce qui est d'ordinaire tabou.
Déjà présentée aux Etats-Unis, au Canada et en Angleterre, cette exposition "inconvenante" s'inspire du best-seller de Sylvia Branzei, une enseignante américaine en sciences naturelles. Si l'on y parle - on devrait plutôt dire regarde, écoute, renifle - de rots, pets, morve et autres sécrétions, c'est bien de sciences qu'il s'agit en effet. On est ici dans l'univers de Rabelais plutôt que dans celui de Reiser et, tout au long des dix-sept expériences et animations proposées, éructation rime avec érudition.
"On s'extasie sur le premier caca de bébé et sur son premier renvoi. Et puis, dès que l'enfant devient propre, on ne parle plus de ces choses-là. Un corps en bonne santé est pourtant un corps qui sue, qui sent, qui fait des bruits... C'est ce que cette exposition explique sur un mode ludique", décrit Maud Gouy, chef de projet à la Cité des sciences.
"Autrefois, les fonctions du corps, même si leurs origines étaient mal comprises, étaient nommées par des termes réalistes que chacun comprenait, ajoute Philippe Grandsenne, pédiatre à l'hôpital Saint-Vincent-de-Paul de Paris. Aujourd'hui que la circulation du sang, les excréments liquides et solides, les odeurs de nos sécrétions... ont été expliqués par la science, elles sont beaucoup moins acceptées. Pour parler de toutes ces choses "indignes", il est de bon ton d'utiliser une terminologie scientifique qui masque la réalité. Pour les enfants, ces mots sont des freins à la compréhension de phénomènes pourtant simples."
Voilà pourquoi les concepteurs de l'exposition ont choisi un registre lexical plus cru. Sans négliger le souci pédagogique de rapprocher différents niveaux de langage. Les jeunes visiteurs apprendront ainsi qu'un gargouillement se dit en termes choisis "borborygme"; qu'une fois passé l'âge du popo et de la grosse commission, fèces et selles prennent la relève ; qu'un vent est une flatuosité et non une flatulence (celle-ci provoquant celle-là) ; que les poils tapissant les cavités nasales s'appellent des vibrisses ; ou que le curage de nez - pratique à laquelle avouent s'adonner sept personnes sur dix - a pour nom savant... rhinotillexomania.
Ils apprendront aussi - et sans doute bien des adultes avec eux - à mieux connaître les différentes fonctions de l'organisme humain et leurs manifestations. Voici un florilège de ce qu'ils découvriront peut-être.
- Chacun de nous avale plus d'un litre de morve par jour, évitant ainsi que ce mucus, qui piège les saletés de l'air comme du papier à mouches, ne pénètre dans les poumons.
- Lors d'un éternuement, qui survient lorsque le double filtre constitué par les poils des narines et le mucus laisse passer des impuretés, l'air est expulsé à la vitesse de 160 km/h.
- Les narines inhalent de l'air alternativement par tranche de trois ou quatre heures chacune.
- C'est à l'âge de 10 ans que le nez est le plus performant. Le commun des mortels peut identifier 4 000 odeurs différentes, les chefs cuisiniers et les œnologues jusqu'à 10 000.
- Au cours de sa vie, un individu évacue en moyenne 34 783 litres d'urine, de quoi remplir environ 350 baignoires.
- Une personne normalement constituée émet en moyenne 14 pets par jour, et 15 rots.
- Les odeurs corporelles ne sont pas produites par la transpiration elle-même, mais par des bactéries spécifiques aux aisselles, à la plante des pieds, à l'anus ou à la bouche (dont les mauvais relents matinaux viennent de l'absence de mouvements de la langue et d'activité salivaire durant la nuit).
- Le bruit accompagnant un pet est généré par la vibration de l'air provoquée par celle de la peau entourant l'anus. Le son est d'autant plus aigu que les muscles sont contractés.
- La régurgitation est commandée par une zone du cerveau appelée centre du vomi...
- La peau, qui pèse environ 3,2 kg chez un adulte, est entièrement renouvelée tous les 28 jours.
De cette exploration anatomique peu convenue, les enfants retiendront, à tout le moins, que la curiosité scientifique ne connaît pas d'interdit. Ce n'est pas le moindre mérite de "Crad'expo".
Pierre Le Hir
L'exposition pratique
Y aller : Cité des sciences et de l'industrie, 30, avenue Corentin-Cariou, 75019 Paris (métro Porte-de-La Villette).Horaires d'ouverture : mardi, jeudi, vendredi : de 9 h 45 à 16 h 45. Mercredi, samedi : de 10 heures à 18 heures. Dimanche : de 10 heures à 19 heures. Jusqu'au 21 août 2005.
Tarif unique : 5 €.Réservation obligatoire pour les groupes. Tél. : 01-40-05-12-12.A ne pas rater : l'exposition s'adresse principalement aux enfants de 5 à 12 ans, mais elle est ouverte à tous, à partir de 3 ans. Parmi les animations les plus attractives, la "grotte du nez", le "toboggan de la bouffe", le "corps qui pue", la "guerre des pets", le "mur à bobos", "pan ! dans le pif", et, pour finir, un test de connaissances en "cradologie".
Renseignements : Tél. : 01-40-05-80-00. Internet : www.cite-sciences.fr
• ARTICLE PARU DANS L'EDITION DU 04.12.04

Quand le perso perce au...(si)

Voilà: ma pensée d'aujourd'hui, voulait s'approfondir sur cette maxime :
"La morale est à l'âme ce que le régime est aux repas."

Pour moi, cela relève de la méditation profonde, forcément! Avec un bac philo sur mon CV!
Au commencement (était le verbe) (mais surtout) un simple souvenir;
"Souvenir, souvenir" : on en a fait une chanson...
Mais vous savez ! Le souvenir, c'est ce truc qui vous saute toujours à la gueule quand on s'y attends pas ...
Il débarque comme ça sans qu'on s'y attende ...
Alors mon souvenir à moi, il est apparu en chair et en os, (NDLA pour les sceptiques: oui le souvenir peut se manifester physiquement) sous la forme à peine "a" ou/et "b" * d'un vieux pote de l'école ...
Forcément, en plus du souvenir ("des souvenirs") attaché à cette silhouette, ce souvenir physique m'a sauté (pas d'empressement à conclure trop vite) au cou.

Tous les bla-blas qui ont suivi, : je les passe ...enfin, je vais essayer...
parce que piplette "comme chui!!" et aussi... parce que tout le monde a connu les "kesce-ktu-dvien" (variante de "kesce-ta-fé-touce-tan")et les "tabitou-mintenan" et... j'arrive à l'essentiel... (trop de suspense tue le suspense)
"t'as-pas-changé", "toi-non-plus"(enfin presque pas) (toi aussi) ...
Et l'essentiel et substantiel ... tu crois qu'on peux se revoir?
(dans le genre la réponse est contenue dans la question!)
Donc voilà, je sais bien que si on se revoit il y aura danger ... de mort-sûr (morsures)(là : chacun pense ce qu'il veut)
Et depuis, voilà : mon âme est au régime sec ... ça va durer encore longtemps?
Le régime c'est pas bon pour la santé ... donc faut faire du sport!
Ha! merde à la fin ...

Druzilla,
extrait de "Etat d'âme OKLESS"
an de grâce 2004

explication du renvoi * : a= changée, b=reconnue
j'avais option Maths en terminale : ça laisse forcément des traces(!)

Encore un Vendredi de merde

Vendredi n'est pas supposée la journée la plus attendue de la semaine ?
Parfois, j'ai osé rêvé d'un travail ou je serai content de rentrer le Lundi et déçu de partir le Vendredi.

On passe plus de temps au travail qu'au chaud chez soi ... Il me semblait normal de faire un travail passionnant qui permet un épanouissement ou du moins une tentative de cette recherche "d'harmonie" ...
Il semble que je ne sois pas destiné à ce genre de chose ...

Après seulement 15 heures de job hier et une petite réunion avec notre boss, je me suis aperçu véritablement que rien ne changerait si je ne bougeais pas .... On a subi une heure de remarques condescendantes, fausses, stupides voire crétines ...

On se foutait de ma gueule ouvertement ... ou bien suis-je paranoïaque ?

J'en revenais pas ... toutes les erreurs accumulées par la sus-dite personne, selon lui, n'était en aucun cas de sa faute : tout était du à des pressions venant de l'hémisphère supérieur ainsi qu'à une stratégie subtile afin d'arriver à ses fins : tout avait été prévu mais il n'avait pas jugé bon de nous en parler ....

Je pense que je ne comprend rien à la vie et au monde du travail ....

des fois ... j'te jure ... tu te dis que tu serais ailleurs, tu serais pas plus mal que si t'étais pas là ...non plus ...d'ailleurs ... hein ?
quoi ?
ça veut rien dire ?

... bof ...

jeudi, décembre 02, 2004

Au début était le commencement ...

Mais bien sûr ma chère Druzilla,

Tu as le droit de laisser les propos que tu veux, tu as le droit à l'erreur, depiquer des coups de gueule et poser des questions auxquelles nous tâcherons de répondre ....

Alors je lance la première pierre :

Nous avons un proverbe bien connu auquel je rajoute un petit plus ..un exemple concret :

Tout arrive à qui sait attendre ... La mort, par exemple.

enfin j'dis ça ...j'dis rien ...

(vous avez noté la subtile référence au titre de ce blog ...pas mal hein ?)


Alors, par quoi vais-je commencer?

Voilà tout ce qui m'est donné de penser en arrivant sur ce "truc" que vous appelez BLOG.
Par quoi vais-je commencer...

Et ensuite?

Ensuite je me demande, qui pourrait bien avoir envie de lire ce que je vais laisser là : dois-je laisser des propos drôles, ou/et spirituels, et/ou intelligents?
Ai-je au moins droit à l'erreur?
Ai-je le droit aussi de piquer de véritables coups de gueule?
Puis-je poser autant de questions que je n'ai pas de réponse?

Ah! mes amis, que celui qui aura eût le courage de lire ces quelques lignes, me jette la caillasse en me répondant aussi franchement que son instinct de survie lui permettra.

Druzilla,
An de grâce 2004, mais plus pour longtemps





Anatomie d'une mort annoncée

Rhhhaaaaa !!!!!!!!! Fais chiééééééééééééé !

Je viens d’écrire 50 lignes et cette saloperie de réseau de merde me chie dans les pattes …. Je viens de soumettre mon post et j’ai le fameux : « this page cannot be displayed » ….
Je me dépêche de faire un retour sur la page précédente ..et soudain …ma vue semble brouillée – suis-je en train d’halluciner si tôt … pourtant j’ai ralenti les champignons il me semble … … je m’aperçois que … la page est blanche … rrrrrrrrrrrrrrrrrrhhhaaaaaaaaaaaaaaaaa !!!

Mais qu’est ce que c’est que ce système de merde ????? Pas capable de garder en mémoire quelques phrases ????
J’ai une furieuse envie d’arracher mon écran et de le jeter par la fenêtre et de balancer ma chaise par-dessus mon bureau ,mais je me retiens in extremis … à la place je dégage la pile de papiers sur mon bureau!
Je devais les classer ? ..bon ben …direct au recyclage !!!!! Ça leur apprendra à me pourrir le moral dès le matin …

Pffff ça y est … démoralisé dès 6 heures du mat’ … j’étais déjà pas trop motivé

Je ne sais même plus de quoi je parlais …. Ah oui … Fatigué des gens qui font semblant d’être heureux, semblant d’être content … ou bien semblant d’être malheureux …pour se faire plaindre …..

J’avais fait toute une liste …. Ben là ..¸ça ne me tente plus de la refaire !!!

Entchoulé de Blog de merde

Death is certain ... Life is not

Putain de métro de merde... par Chacal

Putain de métro de merde...
Plein de places assises, mais cette vieille conne a décidé de rester planter devant la porte, pour descendre à la prochaine station je suppose...
je reste bloqué sur le quai, je pousse la vioque, et me retrouve juste derriere elle...
Ca sent bizarre... Morue... Choucroute... Épices...j'arrive pas à déterminer... elle pue en plus...
1 station... elle descend pas, et gène encore le flux des passants....
2e station... 3e station...
4e Station, Laumière, je descend... et elle, encore coincée devant la porte... gène tous ceux qui descendent...
J'attends...
Les parisiens montent à leur tour dans le métro, y'a du monde, mais n'empêche qu'elle décroche pas la poignée...
J'attends... le signal retenti, je descend brusquement, entrainent "malencontreusement" cette gentille vieille dame avec moi... les portes se referment, elle reste sur le quai...
me voilà heureux pour la journée, je vais pouvoir aller travailler.

Je l'aurai bien poussé ...mais ça m'aurait retardé un peu pour le boulot ....

mercredi, décembre 01, 2004

Aaaarrrrgggghhhh !

http://www.worldometers.info/

Juste pour le vertige des chiffres ..... attachez vos ceintures .....

Premiers flocons .... multiplication des gros cons

C'est parti mon kiki.... la première neige est tombée ... même pas deux centimètres et les gens roulent comme des cons ... freinent pour rien, se collent malgré tout, ignorant les distances de sécurité .... ...et bam ... premier accrochage à 20 mètres devant moi .... heureusement pas sur la même file ... les deux abrutis sortent et commencent à s'engueuler ... evidemment tout le monde s'arrête pour regarder ....

et voilà ... je suis obligé de klaxonner et doubler à droite pour avancer .... j'en ai rien à foutre de leur engueulade et voir comment ils remplissent leur constat .....

Move ...move ...move ....(Tiens ça me rappelle le dernier CD de Biréli Lagrène ...très bon d'ailleurs)

Les gens te disent pas bonjour dans les couloirs ...mais aiment bien te voir dans la merde .....
Tu t'étonnes qu'après on parle de violence urbaine !!!

ya des jours ..et bien tu t'demandes .... parfois ....

Bon je vais me chercher un café ....