vendredi, novembre 28, 2014

Musique du Jour




Have you got color in your cheeks'
Do you ever get the feeling that you can't shift the tide
That sticks around like something's in your teeth
And some aces up your sleeve
I had no idea that you're in deep
I dreamt about you nearly every night this week
How many secrets can you keep'
'Cause there's this tune I found that makes me think of you somehow
When I play it on repeat
Until I fall asleep
Spilling drinks on my settee

(Do I wanna know?)
If this feeling flows both ways
(Sad to see you go)
Was sorta hoping that you'd stay
(Baby we both know)
That the nights were mainly made for saying
things that you can't say tomorrow day

Crawlin' back to you.

Ever thought of calling when you've had a few?
'Cause I always do
Maybe I'm too busy being yours to fall for somebody new
Now I've thought it through

Crawling back to you

So have you got the guts?
Been wondering if your heart's still open and
if so I wanna know what time it shuts
Simmer down and pucker up
I'm sorry to interrupt it's just I'm constantly
on the cusp of trying to kiss you
I don't know if you feel the same as I do
But we could be together, if you wanted to

(Do I wanna know?)
If this feeling flows both ways
(Sad to see you go)
Was sorta hoping that you'd stay
(Baby we both know)
That the nights were mainly made for saying
things that you can't say tomorrow day

Crawling back to you

Ever thought of calling when you've had a few? (calling when you've had a few)
'Cause I always do ('cause I always do)
Maybe I'm too busy being yours to fall for somebody new
Now I've thought it through

Crawling back to you, (do I wanna know?)
If this feeling flows both ways
(Sad to see you go)
Was sorta hoping that you'd stay
(Baby we both know)
That the nights were mainly made for saying
things that you can't say tomorrow day

(Do I wanna know?)
Too busy being yours to fall
(Sad to see you go)
Ever thought of calling darling?
(Do I wanna know)
Do you want me crawling back to you?

Black Friday

Purée, c'est la folie furieuse aujourd'hui pour de fausses aubaines afin de nous faire dépenser plus pour des conneries inutiles ! 


Se ruer dans des magasins
Pour acheter des trucs dont on n'a pas besoin
Avec de l'argent qu'on n'a pas,
pour épater des gens qu'on n'aime pas !

Elle est jolie notre Humanité ! 

jeudi, novembre 27, 2014

Question du Jeudi : Lorsqu’on veut désigner un personnage important, haut placé ou influent, on peut dire que «c’est une huile», Pourquoi ?



A la fin du XIXe siècle, «nager dans les huiles» signifiait «frayer avec les puissants». Deux hypothèses sont avancées pour expliquer cette expression.

Pour certains, elle viendrait de l’argot militaire, où les «sardines» désignaient les galons des gradés. Ainsi, les militaires qui étaient les mieux placés dans la hiérarchie étaient ceux qui avaient le plus de «sardines» sur leur uniforme(Cellard et Rey, dans leur Dictionnaire du français non conventionnel évoquent la possibilité de cette plaisanterie devenue un terme argotique à part entière).  Ces dernières y étaient  serrées comme dans les boîtes de conserve où elles baignent dans l’huile.

Enfin, depuis l’Ancien Testament, l’huile a un caractère sacré. On raconte que les rois d’Israël, bien avant les rois de France, étaient oints, c’est-à-dire enduits des saintes huiles.


Aparté :
Par contre, une autre source me dit qu'en 1832, "grosse légume" désigne péjorativement un officier supérieur pour s’appliquer, dès 1840, en mauvaise part, à tout personnage éminent, important et-ou bien placé.
Selon Esnault, ce n’est que depuis 1887, qu’une huile désigne dans l’argot militaire un officier de haut-rang.


Bon après, c'est peut-être aussi du au caractére oléagineux de certaines de ces personnes qui leur permet de toujours rester au-dessus des  "eaux-tres", à la surface et de survivre malgré les scandales et autres vicissitudes de la vie. Mais je disgresse ( graisse ?)


Allez, je me suis déjà assez enlisé comme cela.

mercredi, novembre 26, 2014

Bon anniversaire Ramon & Druzilla

Bon ben, Bon anniversaire en retard à Ramon le Justicier Saxophoniste ! Par contre j'y étais à sa surprise ce Vendredi 21 même si ce n'était pas vraiment une surprise et malgré ma tendance asociale, j'ai tenté de m'immiscer dans certaines conversations quand même !

Et puis j'en profite pour fêter l'anniversaire de Druzilla, une ex-compagne d'écriture ( en tout bien tout honneur bien sûr) qui m'a lâchement abandonné
Mais bon c'est aussi cela la Vie active, les mômes, etc...

Alors hop
un peu de musique pour célébrer tout cela !




PS: j'ai pas les dates de tous ...alors balancez si vous voulez une occasion spéciale !


jeudi, novembre 20, 2014

Brèves des Premières Neiges


Attention il y a quelques brèves d'experts internationaux ...



«  De toute façon, moi je vais regarder au niveau de ce que je vois … »



«  Il faut pousser la machine jusqu’au seuil de son incompétence ! »



« -  Pffff, cette shot, elle ne sera jamais finale  … jusqu’à la fin du show !
-      
-       et même à la fin ce sera du « Gossage » !!! »


«  Il va rester 3 shots live 3D full CG … »


Sinon  presque 15cm de neige  depuis Mardi ! 
J'te jure ! Une petite image d'avant-hier soir en sortant du boulot :
La preuve en image :
 

RIP Mike Nichols (1931-2014)


lundi, novembre 10, 2014

Her



J'ai trouvé cela différent, intéressant, pas si bizarre que cela finalement ... quoique

vendredi, novembre 07, 2014

" - De toute façon, moi ce que j'ai dit à la Dame ... enfin la Dame ...au gars quoi  !....
  - ..."

"Il faut faire ressentir émotivement  que le monde est à l'envers, ... "God is dead, you know ?!"
Avoir comme un sentiment "apocalyptic upside-down""

"It's all too .... too ... too "égale" " ...


Ah ouais d'accord ...

lundi, novembre 03, 2014

La poèsie des Amis

Voici un mail reçu aujourd'hui par un ami et ex-collègue d'entreprise internationale.

Étrangement, je vois le sujet : Ma femme est une cougar et je ne cille même pas.
Je ne peux donner de nom  car cela pourrait nuire à la promotion récente de cette poutre de fondation dans sa compagnie. S'il le juge pertinent, il ne tient qu'à lui de se prononcer à vive voix ou plutôt à mots virulents et néanmoins incisifs et dithyrambiques.
Mais je ne vous fais plus languir et vous laisse savourer cette invitation fantasmagorique,
 voilà la suite :

" Samedi, XXXXX( mettez le nom féminin qu'il vous plaira) a 35 ans. 
Autrement dit, au moyen-âge elle serait certainement déjà grand-mère, probablement morte…

Heureusement à notre époque, 35 ans c’est la fleur de l’âge, surtout chez la femme! (oui, l’homme commence à pourrir après l’adolescence alors que la femme continue de se perfectionner, la science nous apprend ça)
Donc, toutes les raisons sont réunies pour faire la fête!

Samedi donc, soirée cocktails chez nous; début des hostilités à 19h, il y aura de quoi manger comme des charcuteries, fromages, et autres trucs sympas.
Si vous n’aimez pas les cocktails, triste pour vous, mais j’aurai aussi de la bière, et sinon vous pouvez toujours ramener la liqueur de jus d’ail de votre grand-père, ou votre Clamato fait maison de palourdes traites à la main… ou encore du vin bio argentin, ou que sais-je!
Si aussi, par exemple vous êtes très tatillon quand on parle du choix de vodka et que vous n’aimez que la vodka ouzbèke vieillie 20 ans en fût de baobab, vous pouvez ramener votre bouteille, ne vous sentez pas gêné
J

Les enfants sont évidemment bienvenus, ont leur fera des petits cocktails sans alcool!

Donc à samedi les amis, en espérant vous voir nombreux!
"